img

Actualités

Nous, membres du Comité de suivi nous réunissons" enfin, annonce sur TOP CONGO FM, le secrétaire général de l'UDPS.
Après les dernières escalades verbales entre les cadres du FCC et ceux du CACH, le président intérimaire de l'UDPS Jean-Marc Kabund avait annoncé, sur Twitter, que les discussions entre le FCC et le CACH étaient suspendues.  
"La où il y a des hommes responsables dans une organisation, je ne crois pas que le statu quo devrait demeurer pendant longtemps", dit aujourd'hui le secrétaire général de l'UDPS sur un ton d'accalmie et qui assure, parce que "le Comité de suivi de l'accord est composé de personnes qui pensent toujours dans le vrai sens pour le bien de notre population",
Augustin Kabuya (Photo) affirme aussi que "les discussions ne se sont jamais arrêtées. On se rencontre tous les jours. Je me moquais des gens qui disaient que les membres du Comité de suivi ne se réunissaient pas. Je me disais qu'il faut laisser les gens dans leur ignorance".

Sur quels points portent les discussions?
"Toutes les questions sont abordées et même ce que vous ne connaissez pas. Laissez le Comité de suivi faire son travail, la population attend beaucoup de nous, le reste des institutions aussi".
Augustin Kabuya ne veut pas en dire plus, "si cela s'avère nécessaire, nous convoquerons la presse".
La priorité des conclusions seront apportées à la hiérarchie..
"Le comité de suivi fonctionne sur base d'un mandat reçu de la hiérarchie. Nous ne sommes pas des électrons libres pour faire des déclarations dans la presse. Même quand je vous parle c'est par respect, normalement on doit d'abord terminer et présenter le rapport à qui de droit. Le Comité de suivi est un organe très sensible".

election-net.com/ TopCongoFM

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate