loader
img

Actualités

Le Front Commun pour le Congo a effectivement tenu son meeting au stade Tata Raphaël de Kinshasa ce samedi, 27 Octobre 2018. Entre 200 à 300  mille kinois ont fait le déplacement du stade selon les estimations des organisateurs. Un événement qui tient surtout sa « réussite » grâce à la participation de plusieurs formations politiques de la coalition présidentielle.

Cette mobilisation s’est faite aussi par une large partie de la jeunesse de la capitale congolaise. Conduit principalement par des jeunes leaders du FCC à travers leurs différentes structures, ce grand rendez-vous avait comme objectif de «  célébrer la démocratie congolais », commente le candidat député provincial Matthieu Luboya trouvé surplace accompagné de quelques centaines de ses militants venus de la N’sele, sa base électorale.

Candidat-député provincial dans cette circonscription urbanorurale situé dans la partie orientale de la ville de Kinshasa, l’homme se dit réconforté par la mobilisation de kinois pour assister à cette manifestation qui témoigne de la vivacité de la démocratie congolaise. «  C’est un meeting de renforcement de l’élan démocratique en RDC. L’expression d’un peuple de pouvoir vivre les élections en décembre de cette année », se justifie-t-il au micro d’election-net.com.

Fort de cette mobilisation plus ou moins inhabituelle, Luboya Tshiyoyi pense que cela marque l’intérêt  qu’on réellement les populations à provoquer l’alternance démocratique dans l’exercice du pouvoir politique en RDC. « J’ai ce sentiment de joie de voir comment les différentes structures que composent notre méga plateforme mobiliser pour célébrer la démocratie en présentant pour la première, notre candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Ramazani Shadary », fait remarquer ce cadre du Parti Travail qui a aussi fourni un lot important de militants estimé à près d’un millier. Président sectionnaire justement de cette formation politique dans son Quartier Général de la N’sele,  Matthieu Luboya s’est fait accompagner de certains membres de structures affiliées à l’image de « N’sele Unie », « Génération Steeve Mbikayi » section N’sele, « Jeunon », « La Dynamique N’sele Telema », « Cyovo », SABA », «  Le’s       Adhérents de Bibwa » ou encore, « Soutenons la Vision  Shadary » à qui il a rendu un vibrant hommage pour le soutien à sa candidature. Ambassadeur de la paix, « MLT » a profité de l’occasion pour sensibiliser ses soutiens autour de la « conférence sur la paix » qu’il projette d’organiser le 11 novembre prochain dans son fief de la N’sele avant la tenue du « meeting populaire » qu’il préconise de convoquer le 17 novembre 2018 en N’sele même où plus 4 mille personnes sont attendues.

José-Junior Owawa

 

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate