img

Actualités

Le président de la Commission  électorale congolaise a rejeté en bloque les critiques émise par le gouvernement Sud-coréen au sujet de la machine à voter de son institution.

Sans trop fouloir entrer dans le détail, Corneille Nangaa fait savoir que ce " débat " est un "faux".

Assurant le "service après vente", le Rapporteur de la Centrale électorale soulignait qu'il s'agissait là, d'un débat dépassé dans la mesure où le partenariat avec le fabricant, Miru systems se comporte bien.

Jean-Pierre Kalamba n'a pas non hésité de recaler les affirmations du Séoul sur la rupture de la coopération entre la CENI et l'A-WEB, l'organisation sud-coréenne de soutien aux processus électoraux en Afrique.

" A-WEB continue à travailler avec nous. Nous avons même reçu un lot de 200 machines de sa part",a-t-il fait remarquer.

Malgré ces critiques, la CENI continue à rassurer que ces machines, une" innovation congolaise ", seront utilisées lors des prochaines élections.

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate