loader
img

Actualités

Une certaine controverse s’est observée le week-end dernier, suite au désistement de certaines personnes citées dans l’équipe de campagne du candidat du Front Commun pour le Congo (FCC), à l’élection présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary. Les concernés ont affirmé n’avoir pas été consultés et que, donc, ils ne peuvent pas s’impliquer. Réagissant à cette controverse, Barnabé Kikaya Bin Ramazani, membre de la cellule de communication du candidat Shadary, a calmé le jeu en assurant qu’il s’agissait certainement d’un problème de timing qui n’a pas permis à ce que tout le monde soit consulté à temps.

 

"Dans l’équipe de campagne, presque toute la crème de notre famille politique s’y retrouve", a déclaré Kikaya à la presse avant d’expliquer que "l’intention du candidat était de faire jouer un rôle à chacun de manière inclusive de façon que  personne ne puisse se sentir lésé. Toutes les têtes pensantes de notre famille se retrouvent dans cette équipe".

Quant à ceux qui disent qu’ils n’ont pas été consultés, Kikaya Bin Karubi, spécialiste en communication, a aussi calmé le jeu en reconnaissant que cela est: "possible". Et d’ajouter : "Toujours est-il que le candidat Emmanuel Ramazani Shadary connaît tout le monde. Il a dirigé le parti ( le PPRD) comme adjoint, comme Secrétaire général, comme président du groupe parlementaire. Il connaît les compétences de chacun. Il a jugé bon d’affecter les gens selon leurs compétences. Le temps matériel n’a peut-être pas permis de demander l’avis de chacun, mais nous sommes une famille".

Ceux qui ont décliné leur participation au team Shadary pour la campagne électorale sont libres de l’accepter ou pas, a-t-il encore déclaré tout en précisant que "ce sont des personnes avec qui nous travaillons en proximité".

 

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate