img

Actualités

Société

Le ministre congolais de l'Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel a, lors de son allocution à la Conférence internationale pour la promotion de l'enseignement secondaire en Afrique qui se tient du 29 au 30 juillet à Johannesburg, relevé les problèmes majeurs qui favorisent le chômage des populations africaines.

"Le chômage qui touche encore une plus grande partie de la population africaine en général et de la République Démocratique du Congo en particulier en ce 21ieme siècle, trouve sa source notamment dans l’inadaptation du système éducatif et de formation africain aux besoins du marché. Car, dans le cadre du développement du capital humain des lacunes majeures existent sur les plans de l’offre et de la demande", a déclaré le ministre intérimaire congolais de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, Emery Okundji.

Sur ce, il invite les États africains a "adapter le système d'éducation et de formation au contexte du marché afin de le rendre efficace, tout en renforçant la gouvernance aux niveaux systémique et institutionnel".

Par la même occasion, le Ministre congolais appelle les gouvernements africains à saisir les opportunités qu’offrent les changements démographiques et les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication en investissant davantage dans le développement du capital humain, plus spécialement au niveau de l’enseignement secondaire.

La Conférence internationale pour la promotion de l'enseignement secondaire en Afrique réunie les ministres de l'enseignement des pays africains, afin de débattre des moyens de parvenir à des modèles innovants pour promouvoir l’enseignement secondaire en Afrique et de préparer les professeurs et les élèves aux nouveaux défis de développement. 

Olivier Kalume

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate