loader
img

Actualités

Le Front Commun pour le Congo, FCC en sigle annonce la tenue d’un grand meeting populaire ce 27 octobre au stade tata Raphaël à Kinshasa. Il s’agira de mobiliser les congolais sur le processus électoral en cours.

Cette annonce a été faite par Néhémie Mwilanya, coordonnateur de la plateforme politique de Joseph Kabila au cours d’une conférence de presse animée dimanche à Kinshasa.

Le FCC estime que pour les compétiteurs de bonne foi, l’affaire de sans empruntes n’existe plus. Le regroupement politique de la majorité réaffirme son engagement à aller aux élections le 23 décembre car toutes les exigences ont eu des réponses. « Aucune raison ne peut amener à la modification du calendrier. Notre décision de participer aux élections du 23 décembre est irrévocable », a dit Néhémie Mwilanya.

Pour démontrer sa détermination d’aller aux élections, le FCC annonce une série d’activités de mobilisation d’envergure dont la 1ere activité reste le meeting prévue le 27 octobre prochain. Au sujet des sanctions, le FCC ne compte pas baisser les bras. « Les démarches sont menées pour demander la levée ces sanctions politiques et injustes sur le candidat du FCC. Ces sanctions ne visaient qu’à affaiblir la RDC et son président », a déclaré le Directeur de Cabinet du président de la république.

José-Junior Owawa

 

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate