loader
img

Actualités

 Les experts de la Cellule de Monitoring Citoyen de la Gouvernance (CMCG) mise en place par la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) ont rendu public les conclusions de leur observation sur la gouvernance du pays par les nouvelles autorités.

Au cours d’une conférence de presse organisée au siège de cette organisation citoyenne, Jonas Tshiombela Kabiena a  salué la libération de plus  de 700 prisonniers politiques et d’opinion, la relance des travaux de réhabilitation  de certaines infrastructures routières tant à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays ainsi que la tenue plus ou moins réussie des élections dans les territoires de Yumbi, Beni et Butembo par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).  Dans son réquisitoire, l’ONG dénonce les allégations de corruption qui ont émaillées les élections de membres des bureaux provisoires des Assemblées Provinciales et celles des sénateurs. Pour mettre un terme à ces pratiques, la NSCC recommande à la CENI d’interdire le port des téléphones portables par les députés provinciaux le jour de scrutin.   

NSCC, Fatshi à travers les infrastructures routières !

Dans leur rapport de monitoring, les experts de cette cellule ont noté que le programme d’urgence présenté par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi suit son cours normal. Ces observateurs ont fait remarquer que les travaux de réhabilitation du tronçon Bongolo-Kapela évoluent normalement tout comme ceux lancés sur l’avenue Saio qui a vu une partie de sa chaussé être goudronnée et l’autre à l’étape de bitumage terminée.

Sur cette même artère, les observateurs ont relevé l’évolution du travail de construction d’un dispositif de canalisation d’eau à la sortie du boulevard Triomphal. Les travaux de bétonnage effectués sur l’avenue Université ont été aussi signalés dans ce rapport qui n’épargne pas la timidité de ceux lancés sur les avenues Luambo (Bokasa), Kabambare et Kabinda. La NSCC est aussi revenue sur la réhabilitation du tronçon Force publique. 

A l’intérieur du pays, plusieurs travaux de réhabilitation des routes sont en cours,  à en croire les observateurs de la NSCC. Au Kasaï Central, les travaux de réhabilitation du tronçon Kananga-Tshikapa ont été signalés dans le rapport sans oublier la dotation d’un bac à la rivière Lomami dans la province qui porte le même nom. Dans ce même rapport, on pourra lire aussi la réhabilitation de l’axe routier Kindu-Kasongo, l’électrification de la ville de Kikwit, de Gombe-Matadi ainsi que de la cité de Kamba dans le Kongo-Central.   Les observateurs ont aussi révélé la réhabilitation de la route Tshikapa-Kamonia et Kamako ainsi l’axe Tshikapa-Kaluebo. Dans le Grand Equateur, les seuls travaux signalés par les enquêteurs sont ceux lancés dans la ville de Gemena (Sud-Ubangi) précisément sur l’axe Karawa-Bombanza.  

Fatshi et les grandes questions politiques ?   

Sur le plan politique, les experts de la CMCG ont noté avec satisfaction la libération de plus de 700 prisonniers politiques et d’opinion. Mais la NSCC déplore à même temps que le Chef de l’Etat reste tourné plus vers l’extérieur que l’intérieur du pays avec au tant des voyages à l’étranger à quelques mois seulement.  Tout en saluant le bon déroulement des législatives nationales et provinciales à Beni, Butembo (Nord-Kivu) et Yumbi (Maï-Ndombe), cette structure citoyenne a aussi rappelé les soupçons de corruption ayant entourés les élections de sénateurs et des membres de bureaux définitifs des Assemblées provinciales. 

Pour y remédier, les experts de la NSCC recommandent au « Procureur Général de la République près la Cour de cassation de rendre public le rapport remis au Chef de l’Etat sur les allégations de corruption et d’affecter les huissiers pour veiller sur les pratiques des antivaleurs dans les Assemblées provinciales.» A la CENI, elle suggère l’interdiction « de port des téléphones portables par les députés provinciaux le jour du scrutin et de procéder au contrôle rigoureux avant d’entrer dans la salle. » 

José-Junior OWAWA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate