img

Actualités

Politique

La lutte contre la maladie à virus Ebola se poursuit au Nord Kivu. Le ministre intérimaire de la santé publique en RDC Pierre Kangundia Mbayi est arrivé à Goma ce lundi 5 août, afin de s'imprégner des activités de la riposte contre la maladie.

"Nous venons encourager l'équipe de la riposte qui travaille sur terrain. Nous n'aurons peut être pas le temps de nous rendre à Beni ou dans d'autres zones, mais au moins nous allons voir comment s'organise le secrétariat technique ici sur place, à Goma", a-t-il déclaré devant la presse à l'aéroport international de Goma.

Il dit également être venu dans la ville touristique pour "prendre les doléances et en faire une feuille de route pour un plaidoyer auprès des partenaires de manière à ce que tous les moyens nécessaires soient mobilisés pour mettre fin à cette épidémie".

Il sied de noter qu'à ce jour, la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, a enregistré 4 cas positifs de la maladie à virus Ebola sont deux décès et deux autres sous traitement.

Durant un an d'existence, Ebola a déjà fait plus de 1.800 victimes au Nord-Kivu et en Ituri

Hormis les défis d'ordre opérationnel, le personnel de la riposte est aussi confronté aux problèmes sécuritaires.

Ce lundi, un convoi transportant des agents de santé a été attaqué à Butembo dans l'après-midi.

Le week-end dernier, un groupe Mai Mai a promis de s'attaquer aux équipes sanitaires qu'il accuse d'être à la base de la maladie.


José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate