loader
img

Actualités

Santé

Le Groupe de la Banque mondiale a promis ce mercredi 24 juillet qu'il mobilise la somme 300 millions de dollars américains pour renforcer son soutien à la riposte mondiale à l'épidémie d'Ebola qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) depuis août 2018. Cette annonce intervient dans un contexte où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que cette l’épidémie constitue désormais une urgence de santé publique de portée internationale.

«Ensemble, nous devons prendre des mesures urgentes pour mettre un terme à l'épidémie mortelle d'Ebola qui détruit des vies et des moyens de subsistance en République démocratique du Congo», a déclaré Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale.

«Les communautés et les agents de santé en première ligne de cette épidémie ont besoin de toute urgence de davantage de soutien et de ressources de la part de la communauté internationale pour éviter que cette crise ne s'aggrave à l'intérieur du pays et ne se propage au-delà des frontières, a ajouté Mme  Georgieva.

Les 300 millions USD d'aide et de crédits vont être financés en grande partie par l'Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale et son guichet d'intervention en cas de crise. Ce financement permettra au gouvernement congolais, à l’OMS, à l’UNICEF, au PAM, à l’OIM et à d’autres intervenants d’intensifier les interventions de première ligne en matière de santé, d’offrir des programmes «argent contre travail» pour soutenir l’économie locale, de renforcer résilience dans les communautés touchées et contenir la propagation du virus Ebola.

Rappelons par ailleurs que, ces 300 millions de dollars américains s’ajoute aux 100 millions de dollars déjà versés par la Banque mondiale, toujours dans le cadre de la lutte contre l'épidémie d’Ebola en RDC.

Olivier Kalume

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate