img

Actualités

Politique

Société

La lenteur dans la construction des sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa préoccupe plusieurs observateurs. , C'est dans cette optique  que l'ambassadeur itinérant du Chef de l'État, Nicolas Kazadi, propose un audit des travaux des chantiers amorcés il y'a quelques mois dans la capitale en vue d'éclairer l'opinion sur cette affaire.

«Ni les propos des journalistes, ni ceux des politiciens ne peuvent remplacer un Audit en bonne et due forme. Ne pas le faire, c' est accuser et se condamner soi-même.  De l'argent public a été dépensé et des ouvrages entamés, l'opinion doit-être fixée sur une base professionnelle», assène Nicolas Kazadi.

Rappelons que le lancement des travaux de 7 sauts-de-mouton dans la ville de Kinshasa  ont pris du retard. Cette situation a suscité une polémique entre le Directeur de cabinet du Président Tshisekedi et le ministre des Finances sur le taux d'exécution et de libération des fonds pour l'exécution de travaux.

D'après Vital Kamerhe, les travaux de sauts-de-mouton sont réalisés à 70% alors que le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli a quant à lui, parlé de 40%. La réalité sur terrain est que seul l'ouvrage du quartier Pompage est presque à terme. Les six autres sont encore en cours de construction.

ADK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate