img

Actualités

Le Président de Congo en Avant (CEA), Médard Kankolongo a salué l'acte patriotique posé par le Chef de l'État Joseph Kabila et demande au peuple congolais de continuer à faire pression au régime afin d'obtenir l'alternance démocratique sans la machine à voter.

"Nous saluons l'esprit d'ouverture du président Kabila. Il devrait le faire en 2016. S’il le fait aujourd'hui en 2018, nous saluons. Mais il peut faire mieux que s'il instruit à Corneille Nangaa de retirer la machine à voter et extirper les électeurs fictifs dans le fichier électoral. Et aujourd'hui je peux vous dire que Shadary Ramazani, candidat du FCC ne représente rien au sein de notre peuple. Mais nous disons pour le reste que nous devons nous battre pour amener une alternance démocratique et crédible sans la machine à voler", a déclaré à election-net.com Médard Kankolongo.

Le Président de Congo en Avant a par ailleurs rendu hommage aux jeunes des mouvements pro-démocratie (Rossy Mukendi, decha, Eric Aysene), abattus lors de la répression des marches pacifiques organisées par le Comité laïc de coordination CLC, pour avoir réclamer l'alternance crédible au sommet de l'État.

 

Michael Bakemba

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate