img

Actualités

Politique

Ce qui serait appelé dédoublement du regroupement AFDC-A par ceux là qui sont fidèles au sénateur Modeste Bahati lukwebo est perçu d'une autre manière par ces autres qui sont derrière Nene N'kulu. Dans un message posté sur son compte Tweetter ce samedi 11 janvier 2020, Steve Mbikayi ministre honoraire de l'enseignement supérieur et universitaire, et député national explique à sa manière cette situation. Pour lui, l'AFDC-A n'a jamais été dédoublée en deux. Reconnaissant qu'il y a un groupe qui est parti, il qualifie celui-ci de minoritaire qui, a quitté ''la famille originelle et s'est retrouvée dans la rue'' Par ailleurs, il a indiqué que les carottes sont déjà cuites, et a appelé indirectement l'autre camp à accepter la réalité telle qu'elle est.

''Dédoubler: partager en Deux. l'AFDC-A n'a jamais été partagée en deux ! Un groupe minoritaire a quitté la famille originelle et s'est retrouvée dans la rue ! 25 députés/41sont restés fidèles au FCC et à JKK. Les carottes étant cuites, inutile d'aller jusqu'à Vatican !'' a t-il écrit sur son compte Tweeter.

https://twitter.com/Cartesien243/status/1215912066638323712?s=D%C3%A9doubler

Il sied de signaler que ce regroupement politique a évolué depuis sa création sans écueil jusqu’au jour où l’honorable Bahati Lukwebo, par sa lettre du 14 juillet 2019 a saisi le ministère de l’Intérieur, sécurité et Affaires coutumières pour informer de l’autonomie et alerter sur le dédoublement du Regroupement politique «AFDC-A ».

Une semaine plus tard, l’autre camp appartenant à Nene Nkulu et fidèle à Joseph Kabila a, à son tour, saisi le ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières par sa lettre du 25 juillet 2019, par laquelle les membres participants ont pris la décision d’exclure l’honorable Bahati Lukwebo du regroupement « AFDC-A » pour multiple raisons évoquées dans la précitée.

Dans le rapport du ministère de l’Intérieur, il a été rappelé sans détours qu’« en dehors du regroupement politique AFDC-A, dûment publié au journal officiel, il n’en existe pas un autre sous cette même dénomination ». La commission PAJ de l’Assemblée nationale n’a jamais obtempéré à cette décision de ministère de l’intérieure. Elle a accordé la paternité du groupe parlementaire AFDC-A à la branche fidèle au FCC.

Prince Bagheni à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate