img

Actualités

Économie

Société

Les installations de la centrale hydroélectrique d’Ivugha de la Société ENK Energie du Nord-Kivu ont été attaquées des présumés Rebelles Mai-Mai la tôt le matin de ce vendredi 21 février 2020 par les présumés rebelles Mai-Mai à Butembo dans la province du Nord-Kivu.

Se rendant sur le site pour évaluer les dégâts, Sylvain Kanyamanda maire de la ville de Butembo, après avoir condamné cet acte, a indiqué à la presse qu’aucune perte en vie humaine n’a été signalée,

« C’est cette centrale qui alimente la ville de Butembo et celle de Beni, les assaillants ont assiégé la centrale vers 4heure du matin et ont obligé tous les travailleurs à couper le courant, rien n’a été signalé comme mort heureusement, excepté les dégâts collatéraux dans les structures sanitaires où les bébés dans les couveuses dépendraient de ce courant pour survivre » A indiqué le maire de la ville, avant de préciser que les mesures sécuritaires sont déjà prises pour éviter pareil cas dans les prochains jours.

« Cette centrale est un bijou pour Butembo et Beni voilà pourquoi sa sécurité doit concerner tout le monde, les mesures sont prises pour que pareil cas ne puisse plus être signalé sur ce site, et je demande à la population d’activer sa vigilante pour ne pas donner une place à l’ennemi qui a toujours été contre le développent de la cité », A indiqué Sylvain Kanyamanda,

Il faut noter que tout est redevenu normal sur ce site, depuis ce matin l'énergie a été de nouveau relancée.

Pour rappel, la centrale hydroélectrique d’Ivugha de la Société ENK Energie du Nord-Kivu est située dans la commune Kimemi, au Quartier Malende, à une dizaine de Kilomètres du centre-ville de Butembo.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate