img

Actualités

Politique

Sécurité

Les réponses à l'insécurité grandissante à Beni et ses environs sont cherchées différemment, certains politiques et autres leaders d'opinion demandent à toutes les couches de la population à soutenir les actions de l'armée orientées dans le sens de traquer l'ennemi, il y en a d'autres qui prônent déjà l'auto-défense et cela pour parvenir à maitriser les tueries de paisibles citoyens.

Clovis Mutsuva, militant du mouvement citoyen lutte pour le changement à Beni , un de ceux qui prônent cette auto-défense a au cours d'une interview accordée à election-net.com ce jeudi 27 février 2020, indiqué que l'auto-défense n'est pas anti-constitutionnelle et pourrait faire que tous les ennemis de la République Démocratique du Congo puisse cesser de s'aventurier en violant même un centimètre du territoire national.

''étant partisan de l'auto-defense, nous allons essayer de recourir aux préambules de la constitution de notre pays, avant de lire le premier article de cette constitution, il y a un message très profond adressé au peuple congolais qu'on trouve là bas, et l'article 64 nous demande de barrer la route à ceux là qui veulent prendre le pouvoir par la force, et l'article 63 autorise cette auto-défense légitime est vraiment légale, il n'y a pas vraiment infraction'' A t-il soutenu

Cependant indique-t-il, cette initiative sera faite en parfaite collaboration avec l'armée loyaliste qui a la mission de sécuriser et d'imposer l'autorité de l'État sur toute l'étendue du territoire nationale.

''Nous ne haïssons pas notre armée, cette auto-défense nous allons la faire avec cette armée, cela veut dire que, quand l'ennemi arrive, le temps qu'on est en train d'appeler l'armée, une résistance de la population face à l'ennemi doit être constatée. Vous connaissez que l'ennemi vient avec des machette et nous dans nos maisons, nous avons de machettes, je pense que tous ces outils seront appelés ''arme blanche'' quand ils menacent quelqu'un, mais dans ce contexte, il y a un ennemi qui arrive, c'est-à-dire on est en danger, pourquoi ne pas se sauver, avec son moyen de bord ?'' s'interroge-t-il,t-il

Par ailleurs, l'activiste pro-democratie a rappelle à toute la communauté que défendre son pays qui est sous menace de l'ennemi reste une obligation patriotique et légale, tout en signifiant que cette ''auto-défense'' ne pourra produire des bons résultats qu'avec le soutien de toutes les couches de la population.

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate