img

Actualités

Politique

Sécurité

L'organisation de défense des droits de l'homme, Convention pour le Respect des Droits Humains, alerte les autorités militaires de Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), sur un mouvement suspect des présumés rebelles ADF qui a été observé la matinée de ce mercredi 29 avril 2020 au niveau de Mangboko, village situé à plus au-moins 3 km de Mbau centre, en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

D'après Cette organisation de défense des droits humains, les détonations des armes lourdes ont été entendues vers 7 heures du matin à l'Ouest de la nationale N°04.

''Il s'agissait bel et bien des éléments de la rébellion ougandaise ADF qui traversaient la route donc de l'est vers l'ouest'', précise-t-elle.

Une autre source concordante révèle que ces inciviques criminels ont été aperçus dans les villages Kirotse et Mapiki, situés dans la partie Ouest de la nationale N°04 en secteur de Beni-Mbau.

Vu la menace sécuritaire qui s'observe encore dans le secteur de Beni-Mbau, la CRDH recommande aux autorités militaires, du sommet à la base, de prendre des mesures urgentes le plus vite possible et poursuivre ces sanguinaires où ils se dirigent et les traquer sérieusement avant qu'ils ne commencent encore à s'apprendre sur les civils innocents comme ils en ont l'habitude.

Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate