img

Actualités

Sécurité

Société

Nziavake Suzana a passé 7mois à Madina, ancien bastion des ADF. Elle avait été enlevé en 2018 dans la cité d'oïcha avant d'être liberée en 2019.Elle soutient que les présumés ADf font des rescapés une main d'oeuvre, ils apprennent à manier des armes. Aussi, Elle affirme que le cacao constitue une source des revenus pour ces combattants.

" Nous des prisonniers nous transportons des colis et nous les aidons à récolter le cacao dans les champs abandonnés par les habitants. Le cacao est importé en Ouganda à l'aide des camions qui ces combattants arrêtent en pleine route . Ils donnent souvent au chauffeur le numéro à appeler une fois en Ouganda", a t elle indiqué à élection-net.com avant de marteler que ces douloureux souvenirs sont encore vifs jusqu'à présent.

A côté de cette révélation, un élu national du territoire de Beni a affirmé que la chaîne de ravitaillement des présumés ADF aurait sa base à Kasindi. Dans une interview accordée à élection-net.com il y a peu, Mathieu Mathieu a appelé la jeunesseà couper cette chaîne de ravitaillement criminel.

Pour rappel, les présumés ADf sont auteurs de plusieurs exactions contre la population civile dans la région de Beni et une partie de la province de l'Ituri. Des tueries et des enlèvements de la paisible population sont inscrits dans leur forfait.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate