img

Actualités

Sécurité

Société

Les déplacés internes augmentent du jour au lendemain en groupement Baswagha-Madiwe dans le territoire de Béni. La société civile locale indique ces déplacés sont enregistrés à au moins 1600 ménages et vivent dans des conditions déplorables . Par le biais de son président, cette structure citoyenne appelle à l'intervention des humanitaires.

" Nous lançons un appel aux organisations humanitaires de pouvoir leurs venir en aide et cela parce que la population locale n'aura pas de moyens pour soutenir ces déplacés", a indiqué Jackson Paluku Kamwanga.

Par ailleurs, il souhaite voir le gouvernement congolais restaurer l'autorité de l'Etat dans les villages abandonnés par ces déplacés. Ce, pour permettre à ce qu'ils y retournent.

Parlant de la situation sécuritaire, il appelle la population une forte vigilance. De surcroît, que la population fasse l’autodéfense sous réserve de l'article 63 de la constitution de la république démocratique du Congo.

Il sied de rappeler que ces déplacés fuient l'activisme des présumés ADF dans plusieurs entités du territoire de Beni au Nord-Kivu et une partie de l'Ituri.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate