img

Actualités

Certains parents d'élèves finalistes de la commune d'Oicha, chef-lieu du territoire de Beni , au Nord-Kivu, qualifient le programme d'enseignement à distance initié par le ministère de l'EPST de "discriminatoire" et "irréfléchi".

Contacté par eletion-net.com, ces parents d'élèves indiquent avoir constaté avec un grand regret que la mesure prise par le gouvernement central est non seulement discriminatoire mais aussi " irrationnelle et irréfléchie ".

Bienfait Baraka, activiste de droits humains, souligne que le contexte actuel dans lequel vivent les congolais en général et les Nord-Kivuciens en particulier, n’est pas favorable à la décision prise par le gouvernement Central .

"Tenez, de toutes les radios et télévisions citées en ville comme dans les territoires, je peux vous citer, à titre d’exemple, sans peur d’être contredit, quelques villages qui ne seront jamais couverts, pourtant ils ont des enfants qui ont droit d’étudier. C’est entre autres Mangina , Oicha , Eringeti, Mavivi la liste est longue ", a-t-il dit.

Certains parents pensent qu’au regard de la précarité dans la quelle vit la majorité de la population de la région de Beni, cette décision est illusoire et a été prise dans la précipitation sans avoir fait les études de faisabilité.

"L’accès difficile au courant électrique, manque d’outils nécessaires, faible couverture médiatique dans des zones reculées et où il n’y a ni signal radio ni réseau téléphonique, ni internet. D’où notre demande de vous voir revenir sur votre décision. Car ce n’est qu’une aventure de plus, voire même, une illusion ".

Ainsi donc, certains parents proposent au gouverneur de la province du Nord-Kivu d’affecter l’argent prévu pour dispenser les cours à distance, à renforcer le système de prévention et de protection de Covid 19 dans les écoles.

«Mieux vaut renforcer des écoles avec des kits d’hygiène pour lutter contre la maladie à virus Ebola et Covid 19. Ajouter notamment des thermo-flash, masques, des kits des lavages des mains, savons et gel hydro alcoolique. Car le port des masques étant déjà bien obligatoires, devrait aussi être à l’école », pensent-ils.

Signalons que cette initiative du gouverneur central d’organiser les cours à distance dans la province éducationnelle Nord-Kivu 2, a déjà commencé sur les chaines des Radios choisie par l'autorité de la tutelle, en collaboration avec le partenaire direct de l'éducation en RDC, à savoir l’UNICEF.

Vagheni Vinywasiki depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate