img

Actualités

A la sortie d'une audience avec le ministre provincial de la santé au Nord-Kivu, le président de la société civile de Beni Kizito Hangi est revenu sur la décision de cette structure citoyenne autour d'un possible deterrement du corps d'un nouveau premier cas positif d'Ebola.

Kizito Bin Hangi soutient que cette démarche demande beaucoup de moyens au delà de l'autorisation du gouverneur.Pour le moment, il attend les résultats de la contre expertise des laboratoires de Kinshasa et de Katwa (au Nord-Kivu).

" Nous voulons dire à la population que il était difficile et il est difficile de déterrer le corps. Nous attendons les résultats de ces trois laboratoires ",a-t-il indiqué à élection-net.com ce mercredi 15 avril 2020.

Pour rappel, l'épidémie à virus Ebola est réapparue en ville de Beni après 50 jours sans nouveau cas confirmé. Aussitôt, plusieurs couches de la population dont la société civile ont réclamé la contre expertise.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate