img

Actualités

Sécurité

Société

Les femmes sont descendues dans la rue en ville de Beni ce lundi 9 mars 2020. La dite marche a commencé au rond-point ENRA jusqu'à l'hôtel de ville. Sur leurs calicots,on pouvait lire:" nous condamnons les massacres des citoyens, monusco aller au front et aider à éradiquer les rebelles, monusco nous condamnons votre silence " et autres.

Aussitôt arrivées à la mairie, ces femmes ont remis un mémorandum à l'autorité urbaine. Ici,elles dénoncent l'insécurité persistante dans la région de Beni ainsi que les actes de violences faites à la femme sur tout les plans.

" Nombreux d'entre elles vivent dans l'insécurité humaine permanente subissant des massacres, des crimes sexuels et sexo-spécifique, kidnapées, violentées, affamées, meurtries…", indique le memo lu par Espérance Kazi.

Face à cette situation, les femmes reclament :" la mise en application de l'article 5 du statut de Rome relevant la compétence de la cour sur les crimes commis en RDC face à ce qui est défini aux articles 6,7,8[…]il est temps que la raison ,la morale, la dignité humaine l'emporte…"

De son côté, le maire de Beni souligne qu'il transmettra ce mémo à sa hiérarchie. Cependant, il les appelle à être d'ambassadrice de la paix tout en dénonçant tout mouvement suspect.

Dieubon Mughenze depuis Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate