img

Actualités

Politique


Le candidat malheureux aux élections de décembre 2018, Alain Daniel Shekomba, émet un doute sur la nationalité de ces ethnies qui ont toujours agressé la RDC, pourtant elles se disent appartenir à la nation congolaise.

Dans un message posté sur son compte tweeter, ce mardi 21 janvier 2020, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, ne cache pas son indignation. Pour lui, soit on est congolais et on occupe la terre de ses ancêtres, soit encore, on ne l'est pas et on veut le devenir par force.

"Aucune ethnie congolaise ne revendique sa nationalité Congolaise en agressant plusieurs fois son pays. Soit on est congolais et on occupe la terre de ses ancêtres, soit on ne l'est pas et on recourt à la violence pour valider son imposture", a-t-il écrit sur son compte tweeter.
Pour rappel, c’est lors de son adresse à la diaspora congolaise vivant à londrès que le président Felix Antoine Tshisekedi a rappelé à l’opinion nationale et internationale que la nationalité de Banyamulenge est congolaise.

“Les Banyamulenge sont des congolais, ils sont restés de génération en génération en RDC. C’est comme vous qui avez pris la nationalité ici. Il est anormal qu’on ne vous considère pas. Je leur ai parlé, leur ai demandé de démontrer qu’ils sont congolais à travers les actes”.

Des propos qui rencontreront difficilement l’assentiment de ceux et celles qui ont toujours proféré que ‘’les Banyamulenge sont de la nationalité rwandaise’’
Prince Bagheni, à Goma

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate