img

Actualités

Économie

Politique

Devant le patronat, Albert Yuma Mulimbi le président de la FEC est revenu sur le dossier de détournement supposé de 200 millions. A l'occasion de la cérémonie de présentation des vœux aux corps constitués au Pullman Hôtel ce samedi 29 Février 2020.

Le patron des patrons a très vite voulu tirer les choses au clair. Après avoir brossé la situation économique du pays, il a littéralement expliqué la situation :

" Afin de couper court à tout commentaire ou spéculation, je tiens à préciser que nos explications à ce sujet, n'ont pas varié depuis le 23 décembre dernier, explications qui ont été de plus finalement confirmées très récemment par celui-là même qui fut notre plus farouche détracteurs" a expliqué le patron des patrons. Avant de poursuivre :

" L'existence et le transfert des 148 millions de dollars perçus au titre du prêt GECAMINES, et qui ont défrayé la chronique en vertu de leur supposée inexistence, ont déjà été reconnus deux fois par la justice congolaise de Lubumbashi, qui a attesté de l'existence de la créance et de la matérialité du flux, tout comme la Banque réceptrice. Ces fonds ont été utilisés ensuite transférés pour 135 millions de dollars au Transport public, ce qui a été confirmé tant par le ministère public, que par la Banque…" a dit Albert Yuma.

Il se dit confiant et à l'aise sur ce sujet dans l'attente du rapport final de la justice. Un rapport qui aurait d'ores et déjà été rédigé depuis assez longtemps a-t-il clamé devant le corps constitués.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate