img

Actualités

Politique

Société

Devant  les juges, le directeur de Cabinet du président Tshisekedi a répondu  sur la gestion des fonds alloués pour le programme de 100 jours au cours de l'audience fauraine   ce lundi 11 mai 2020 à la prison centrale de Makala, Vital Kamerhe a dit avoir agi au nom du président de la République, Félix Tshisekedi dans le cadre de ce programme.

 « Nous n’avions pas un premier ministre. Le chef de l’Etat ne pouvait  rien faire pendant 7 mois, Je suis intervenu au nom du président de la République" a-t-il dit devant les juge en affirmant  n'avoir jamais touché l'argent destiné au programme de 100 jours .

Sur demande du conseil des avocats de Vital Kamerhe et de l'homme d'affaire libanais Jammal, la suite du  procès a été renvoyée au 25 mai 2020.

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate