loader
img

Actualités

Politique

Le regroupement politique de l'ancien ministre d'État de Joseph Kabila, Modeste Bahati Lukwebo continue à se dégonfler depuis quelques temps.

Alors que les élections au bureau définitif du Sénat s'annoncent pour le 27 juillet prochain, le FCC et l'AFDC-A, désormais en ordre dispersés, continuent de multiplier de prises position de soutien ou de reniement.

Radié des rangs de kabilistes pour avoir tenu tête à Joseph Kabila en maintenant sa candidature au poste du président du Sénat, Bahati Lukwebo se voit vidé, chaque jour, de ses principaux lieutenants.

La fronde qui était cantonnée jusqu'à présent qu'au sein des élus s'étend désormais dans les portefeuilles étatiques.

Dans une correspondance adressée au coordonnateur du Front Commun pour le Congo ( FCC), l'Administrateur Directeur Général de la sucrerie de Kwilu Ngongo, Désiré Kashemwa déclare son opposition à Bahati Lukwebo et sa loyauté à Joseph Kabila.

Cette prise de position vient un peu plus d'affaiblir le candidat président du Sénat qui en avait plus besoin.

Hormis cette guerre de positionnement, la crise entre le FCC et le CACH est désormais dans les cours et tribunaux avec le dépôt de requêtes pour protester contre les différentes déclarations enregistrées depuis le début de la crise.

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate