img

Société

Suite à l'accident qui a causé mort d'hommes et des blessés à Mbanza-Ngungu (Kongo Central), quelques agents de la Commission Nationale de Prévention Routière (CNPR) et de l'Association des Chauffeurs du Congo (ACCO), ont été mis aux arrêts depuis ce lundi 21 octobre.

Au nombre de 5, ces agents opérant au marché frontalier de Lufu, sont accusés d'avoir surchargé le bus accidenté.

"Les personnes arrêtées sont accusées d'avoir surchargé le bus accidenté, dans la nuit de samedi 19 à dimanche 20 octobre 2019, à la descente de la montagne Dilombele à Mbanza-Ngungu. Ce, après avoir percuté un arbre et qui a causé la mort de 30 personnes", a déclaré M.Muzam, membre de l'ACCO/Lufu.

M. Muzam a, par ailleurs ajouté que ces agents sont également poursuivis "pour n'avoir pas non plus recouru à un manifeste d'embarquement devant aider les services spécialisés à connaître le nombre exact de passagers qui ont pris place à bord de ce bus".

"Pour raison d'enquête, le procureur général près la Cour d'Appel de Matadi, Ilunga Mwelua a ordonné ces arrestations", a conclu M. Muzam.

Liévin LUZOLO

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate