Après l'Ouganda et l'Albanie, les Etats-Unis cherchent d'autres pays prêts à accueillir des réfugiés afghans

Joe Biden, Ph. Tiers

L’Albanie et l'Ouganda ont répondu positivement à la demande de Washington d’accueillir temporairement des réfugiés afghans demandeurs de visas pour entrer aux États-Unis, ont annoncé les deux gouvernements.

Edi Rama, premier ministre de l'Albanie a rapporté que l’administration du président Joe Biden avait récemment demandé à l’Albanie, qui est membre de l’Otan, si elle pouvait servir de pays de transit pour des réfugiés afghans dont la destination finale est les États-Unis.

De même pour l'ouganda, C’est la ministre des Réfugiés, Esther Anyakun, qui a rapporté à BBC, que c’est une demande des Etats-Unis à laquelle le président Yoweri Museveni a consenti.

L'administration américaine a mené des discussions secrètes avec plusieurs pays dans une tentative d'obtenir des accords pour héberger temporairement des réfugiés afghans ayant travaillé pour le gouvernement américain, ont déclaré à Reuters quatre représentants américains.

Ces discussions se sont tenues avec des pays comme le Kosovo,l'Albanie, l'Ouganda, le Kenya, le Rwanda et tant d'autres pays qui soulignent la volonté de l'administration Biden de protéger les Afghans liés aux Etats-Unis de possibles représailles des taliban.

Avec Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *