Aide aux réfugiés : le Japon accorde 1,7 millions USD à la RDC

Les populations fuyent leurs villages à cause des combats entre les FARDC et les groupes rebelles à Sake au Nord-Kivu le 30 avril 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Après que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont décrié la situation alimentaire en République démocratique du Congo (RDC), le Japon vient d’accorder deux financements à la RDC, pour répondre au besoin des réfugiés.

D’après les informations recoupées par la rédaction Election-net.com, le Japon vient d’accorder 1,7 million USD à l’agence des Nations unies pour les réfugiés en République démocratique du Congo.

1,2 millions USD de ce financement du Japon seront canalisés pour répondre aux besoins des personnes déplacées internes et aux réfugiés et 500,000 USD pour répondre rapidement aux réfugiés centrafricains dans les provinces du Bas-Uele, Nord et Sud-Ubangi.

Dans un rapport conjoint, le FAO et PAM estime que ” la situation de la sécurité alimentaire reste désastreuse avec une personne sur 3 – un niveau record – souffrant de la faim aiguë”.

Ces deux agences des Nations Unies, qui ont mis en garde la communauté internationale ont révélé qu’au moins 27, 3 millions des personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire aiguë en RDC.

Joël Mesa Nzuzi