Afrique : La CEEAC décide de financer la transition Tchadienne

La CEEAC décide de financer la transition Tchadienne

Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso a organisé du 04 au 5 juin 2021 le sommet extraordinaire de la Communauté Économique des Etats de l' Afrique Centrale (CEEAC) à Brazzaville. Cette rencontre a connu la participation de plusieurs chefs d'Etat dont le président en exercice de l'Union africaine, Félix Antoine Tshisekedi , les présidents centrafricain Faustin-Archange Touadera et angolais, Joao Lourenço et plusieurs chefs de gouvernement .

Au centre de Ces assises du 04 juin 2021, la situation sécuritaire au Tchad.

La CEEAC a décidé d’accompagner la transition tchadienne avec une aide financière que l’Union africaine se charge de récolter auprès des pays qui composent l’organisation sous-régionale. En ce qui concerne le conflit transfrontalier entre le Tchad et la Centrafrique, "la CEEAC a noté avec satisfaction la volonté des deux pays de régler cette situation à l’amiable, après des incidents violents et meurtriers qui ont causé mort d’hommes et des dégâts matériels des deux côtés.
Une commission est créée pour le suivi de la résolution pacifique du conflit en cours".

Signalons qu'à l’ouverture du sommet ,Denis Sassou-N’Guesso a promis de s’impliquer et de créer une dynamique en tant que Président en exercice de la CEEAC, pour une transition réussie au Tchad.L’allocution du Président Sassou Nguesso a été précédée du discours du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Ce dernier a également évoqué la nécessité pour l’Union africaine d’accompagner le Tchad dans sa transition. Le sénégalais Ibrahim Fall comme Haut représentant de l’UA au Tchad ainsi que celle du Congolais (Brazza) Basile Ikweli comme représentant spécial et chef du bureau de liaison de l’UA à N’Djamena.

Bénédicte Matondo