Affaire sextape: Karim Benzema reconnu coupable et condamné

(FILES) -- This file photo taken on June 8, 2014 shows France's midfielder Mathieu Valbuena (L) and France's forward Karim Benzema posing before the friendly football match between France and Jamaica at the Pierre-Mauroy stadium in Villeneuve-d'Ascq, northern France, ahead of the 2014 FIFA World Cup football tournament. French footballer Karim Benzema was arrested on November 4, 2015 after being accused of blackmail related to a sextape featuring fellow player Mathieu Valbuena, a source close to the probe told AFP. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN (Photo by PHILIPPE HUGUEN / AFP)

L’attaquant du Réal Madrid a été reconnu coupable de complicité dans le chantage orchestré contre son ex-coéquipier, Mathieu Valbuena, dans une affaire d’une vidéo sextape.

Après plus de 5 ans, l’affaire vient de connaître son dénouement. En effet, Karim Benzema est condamné à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende. C'était l'amende maximale requise. La peine de prison avec sursis est plus importante que celle requise (dix mois de prison); + 80.000 euros pour Mathieu Valbuena ; + 1 euro pour préjudice moral et + 1000 euros à la FFF pour frais exposés durant la procédure.

Au sortir du tribunal correctionnel des Versailles, l’avocat de l’attaquant du Real Madrid Maître Cormier a indiqué à RMCSPORT que Benzema fera appel. « Il a été clairement énoncé par le tribunal que Karim Benzema n'était pas au courant des manoeuvres préalables. (…) On est assez sidéré par ce jugement. L’appel s’impose parce que Karim Benzema n’a rien à se reprocher. Il sera innocenté à hauteur de cet appel », a-t-il réagit.

En revanche, l’avocat de Mathieu Valbuena s’est dit satisfait du dénouement de cette affaire datant de 2015. « Mathieu Valbuena est soulagé du terme de cette procédure car ces dernières années ont été éprouvantes. Il a subi des préjudices sportifs difficilement réparables. Il a affronté cette épreuve avec courage, discrétion et honnêteté. Nous sommes satisfaits que sa qualité de victime ait pu être reconnue. Mon client attendait surtout une reconnaissance de son statut de victime. Il l'a eu, il est satisfait, il n'attend pas d'excuses de quiconque », a indiqué Me Didier Domat.

D’autres prévenus notamment Zenati, récidiviste, est condamné à 15 mois de prison, une peine qui sera aménagée, et 3.000 euros d'amende. Houass prend 18 mois de prison avec sursis. Angot est condamné à deux ans de prison, une ddpeine qui sera aménagée. Quant à Zouaoui, il écope de deux ans et demi de prison, peine non aménageable et donc avec mandat de dépôt, et 3.000 euros d'amende.

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF) révèle que malgré le jugement rendu, Karim Benzema ne sera pas exclu de l’équipe de France. « Le sélectionneur restera toujours responsable de sa sélection, et Benzema ne sera pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire, explique le président de la FFF. Même s'il écope d'une peine de prison avec sursis, il lui reste la possibilité de faire appel d'une condamnation. Donc sa convocation, ou pas, dans les mois prochains ne sera pas liée à ce jugement », a-t-il souligné.

Rappelons que Karim Benzema a été reconnu coupage pour chantage dans une vidéo intime de son ex-coéquipier Mathieu Valbuena depuis 2015 par son ami Karim Zennati, tentant de convaincre l’ancien Marseillais de payer la rançon afin que la vidéo ne soit pas diffuséec. Mais l’actuel sociétaire de l’Olympiakos de Pireus a aussitôt déposé une plainte contre ces maîtres chanteurs.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *