Affaire Kahimbi : La justice abandonne les poursuites contre la veuve

l'ex chef des renseignements militaires le général Délphin Kahimbi

Le général Delphin Kahimbi, chef des renseignements militaires, avait été retrouvé mort à son domicile fin février 2020 à Kinshasa.

Pour le ministère public, Brenda Nkoy Okale et Scholastique Mondo Pila, veuve et belle-mère du général Delphin Kahimbi, sont les deux responsables du meurtre de l’officier. Ainsi, Ange Ntoto, magistrate au parquet de grande instance de la Gombe, avait requis la peine de mort contre les deux dames.

Cette réquisition a été rejetée par la justice congolaise qui vient d’acquitter la veuve du général Delphin Kahimbi. Les autres prévenus ont été aussi acquittés.

“Je suis acquittée et je remercie mon Dieu (…), je suis innocente et la justice vient de prouver cela”, a déclaré Brenda Kahimbi, veuve du général Delphin Kahimbi.

“Tous les complices sont acquittés de toute charge par TGI_Gombe”, a fait savoir aussi un avocat.

Pour rappel, selon la veuve, le général est décédé à l’hôpital du Cinquantenaire, contrairement aux rapports des enquêtes de la justice militaire. Le rapport d’autopsie évoque pour sa part une pendaison incomplète et atypique.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021