Affaire Jacob Zuma: la cour constitutionnelle sud-africaine tranche ce mardi

Jacob Zuma/ photo de tiers

La haute cour juridictionnelle Sud-africaine se prononcera ce mardi 29 juin 2021 sur le dossier de l'ex-président Jacob Zuma accusé d'outrage à la justice.

Impliqué dans plusieurs affaires de corruption l'ancien leader de l'UNC parti au pouvoir Jacob Zuma a refusé a plusieurs reprises de comparaître devant la commission anti-corruption de son pays invoquant son droit au silence.

Depuis son éviction à la tête de l'État sud-africain Jacob Zuma s'est exprimé une seule fois devant la justice en juillet 2019, avant d'accuser le président de la commission anti-corruption le juge chef adjoint de partialité. Face à cette attitude la commission anti-corruption avait saisi la haute juridiction sud-africaine demandant la condamnation de l'ancien président à deux ans de prison.

Rappelons que Jacob Zuma avait été contraint de démissionner de la présidence suite à plusieurs affaires d'abus de pouvoir à sa charge en 2018.

Patrick Ombale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *