Affaire Bukanga Lonzo : la Société Civile du Maniema dénonce ” les cabales montées contre Matata Ponyo”

Augustin Matata Ponyo ,ex premier ministre Rd congolais

Cette dénonciation est contenue dans une déclaration lue devant la pressece mardi 11 mai 2021 à lundi par son Président, Maître Stéphane Kamundala.

Cette structure citoyenne “manifeste, exprime et réitère ses soutiens et solidarité à celui qu’elle qualifie d’un “digne fils du Maniema ainsi qu’à tous les autres acteurs politiques ressortissants de la province du Maniema qui ont déjà fait l’objet des poursuites judiciaires et ceux qui en ont fait des menaces”.

Au Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la SOCIMA lui demande de s’impliquer personnellement, “en sa qualité de magistrat suprême et dans le souci de préserver la paix et la sécurité, du reste très fragile à l’Est du pays, dans le strict respect des lois qui consacrent le droit à un procès équitable”.

Elle recommande par ailleurs aux magistrats qui connaîtront de l’affaire de Mapon “de garder, à tous égards, leur indépendance et de ne pas céder à toute instrumentalisation de la justice, comme c’est devenu monnaie courante en République Démocratique du Congo”, note la déclaration.

Elle appelle cependant toute la population du Maniema au calme et à l’apaisement jusqu’à l’issue de “ce fameux dossier”.

Et de prévenir enfin : “Si par mégarde, l’on constate des injustices à outrance, des interférences politiques, la corruption, le clientélisme dans la gestion de cette affaire, la Société Civile Forces Vives du Maniema se réserve les droits d’organiser des actions pacifiques prévues par la constitution de la République jusqu’à ce que la vérité triomphe”.

Il sied de rappeler que l’ancien Premier Ministre de la République Démocratique du Congo de 2012 à 2016, Augustin Matata Ponyo fait l’objet des poursuites judiciaires dans le cadre du dossier d’un détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu