Affaire 100 jours: A la barre, Kamerhe présente ses condoléances à l'appareil judiciaire

Vital Kamerhe à l'issue de son audition par les juges à l'audience organisée à la prison centrale de Makala © capture d'écran

Le directeur de cabinet du chef de l'État, vital Kamerhe est présentement à la barre après la déposition du premier renseignant Muhima Ndoole , présenté par le tribunal comme ayant été chargé du dédouanement des conteneurs.

Avant son passage à la barre, vital Kamerhe qui a été rappelé de bien fermer les boutons de sa chemise a , à sa première prise de parole transmis ses condoléances à l'appareil judiciaire et la famille juge YANYI , décédé dans les circonstances non encore élucidées un jour après la deuxième audience.

" Je voudrais avant de commencer à répondre à vos questions, transmettre à travers vous mes condoléances à l'appareil judiciaire et la famille du Juge YANYI " a dit en substance le prévenu Kamerhe avec un moral visiblement haut.

Dans ce procès qui en est à la troisième audience, le directeur de cabinet du président de la république et consort poursuivis pour le détournement présumé des fonds alloués aux travaux du programme d'urgence du chef de l'État fait face à d'autres témoins en lien avec la cause en étude.

Van Frédéric Tshilanda