Académie militaire : plus de 360 lauréats gradés à Kananga

Femmes soldats FARDC à Goma, le 8 mars 2012, à l'occasion de la Journée internationale de la Femme. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Au 363 sous-lieutenants, lauréats de l’académie militaire de Kananga, ont prêté serment le mardi 31 août 2021 sous la présence du ministre national de défense en RDC, Gilbert Kabanda Kurhenga qui s'y séjourne pour la circonstance.

Désormais, ces élèves officiers issus de l'académie militaire de Kananga ex-Efro, sont sous-lieutenants et ont juré de servir la nation sous le drapeau jusqu’au sacrifice suprême.
Parmi eux, pouvons citer 82 élèves officiers de la 32e promotion ordinaire dont 2 filles, parmi elles une Centrafricaine, et 281 officiers de la 16e promotion spéciale dont 27 filles, lauréats de l’année universitaire 2019-2020.

Lors de son allocution, le ministre de la défense a au nom du gouvernement,félicité les lauréats qui ont réussi à finir une année académique exceptionnelle, à cause du fait qu’ils ont connu 8 mois de plus dont 5 mois au Bivac (une étape de la formation), en lieu et place de deux mois comme d’habitude. Il leur a rappelé le devoir de défendre le territoire national avec fierté et de ne jamais trahir les couleurs nationales. Peu avant de rendre hommage au Président de la République,le magistrat suprême,Félix Tshisekedi, pour avoir préservé la paix dans ce contexte marqué par la pandémie à covid19.

« … il me semble opportun de rappeler que les fardc sont une armée professionnelle, il va dire que la formation en est le grand pilier qui plus est celle des officiers. Ne doutons pas, l'académie n’est ni une blancherie, ni un refuge, mais une université pour la formation des officiers militaires, pour relever les défis dans un environnement sain en vue de développer le pays dans la devise « ne jamais trahir le Congo », a laissé entendre Gilbert Kabanda. Il les a exhortés « à ne jamais abandonner, ne jamais reculer devant l’ennemi même à la force de Goliath. Les défis sécuritaires à relever dans le présent et le futur sont énormes, dû à la géographie de notre pays et ses richesses. Nous voulons construire un Congo fort dans sa diversité culturelle selon la vision du chef de l’État », a-t-il renchéri.

L'occasion était pour le directeur de l’académie militaire de kananga, le colonel Lévis Kateteko d'exprimer sa satisfaction pour l'achèvement en douceur de cette année.La cérémonie s’est clôturée en toute convivialité par un défilé de lauréats, la signature du ministre dans le livre d’or de l’académie et une photo de famille.

Jean Claude Shamois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *