A Mangina, Certains agents réclament 3 mois d’arriérés de salaire

Ecouter cette information

Certains agents engagés dans la riposte contre Ebola à Mangina dans le territoire de Beni réclament 3 mois d’arriérés de salaire. Ils soutiennent que les mois impayés ont été enregistrés alors qu’ils travaillaient comme des journaliers.
Face à cette situation, ces agents ont décrété une grève sèche dans la zone de santé de Mabalako spécialement en commune rurale de Mangina.

” Les activités de la riposte contre Ebola sont suspendues pour motif que nous venons de faire 3mois sans être payé. Avant la reprise des activités , nous plaidons que nous soyons payés”, explique un gréviste sous le sceau de l’anonymat.

Maombi Mahamba, un autre gréviste, soutient que les autorités sanitaires doivent faire une différence entre un salarié et un journalier. Ainsi, un journalier devrait être paye à la fin de la journée. Il regrette que ces mois passent sans toucher sa prime pourtant il a une famille à sa charge.

Pour rappel, la maladie à virus Ebola est en voie d’être maîtrisée en RDC. Le Dr Jean Jacques Muyembe avait annoncé il y a peu, que la fin de l’épidémie sera déclarée d’ici 12 avril prochain.

Dieubon Mughenze depuis Beni