À 7 ans, l'ougandais Shema devient le plus jeune pilote au monde

Graham Shema, pilote à 7 ans. Ph. Tiers

Un très jeune pilote ougandais de 7 ans fait vibrer son pays grâce à ses connaissances précoces en matière d'aviation.

Surnommé de "capitaine" par la presse locale de son pays, Graham Shema a été interviewé récemment par la télévision locale qui souhaitait le rencontrer pour en savoir un peu plus sur ses prouesses.

Passionné de mathématiques et de sciences, ce jeune pilote a volé trois fois en tant que stagiaire sur un Cessna 172, un avion de tourisme monomoteur à quatre places.

Graham Shema dit vouloir devenir pilote et astronaute, et avoir l'intention de se rendre un jour sur Mars.

"Mon modèle est Elon Musk", dit le garçon de 7 ans d'âges.

Graham Shema

"J'aime Elon Musk parce que je veux apprendre avec lui sur l'espace, l'accompagner dans l'espace et aussi lui serrer la main."

C'est après avoir été témoin d'un incident impliquant un hélicoptère que le jeune pilote a développé sa passion autour de l'aviation.

Lorsqu'il avait 3 ans et alors qu'il jouait dehors, un hélicoptère de la police a volé si bas qu'il a fait envoler le toit de la maison de sa grand-mère, à la périphérie de la capitale ougandaise Kampala.

"Cela a déclenché quelque chose dans son esprit", a déclaré sa mère, Shamim Mwanaisha, une agente de voyage de 29 ans. Son fils a commencé à lui poser des questions sans fin sur le fonctionnement des avions, a-t-elle raconté à la presse.

L'année dernière, elle a contacté une école d'aviation locale et son fils a commencé à étudier chez lui les pièces d'avion et le vocabulaire de l'aviation. Après cinq mois de cours, Shamim Mwanaisha lui a financé des cours de pilotage.

"Je me sentais comme un oiseau qui s'envole", a déclaré Graham Shema à propos de son premier vol, lui qui n'avait jamais mis les pieds dans un avion.

Entre janvier et mars, il a pu voler trois fois comme copilote avant que la pandémie ne suspende sa pratique.

Avec Reuters